Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
16 septembre 2009 3 16 /09 /septembre /2009 00:33

Sur le principe de "c'est bien d'avoir l'âge qu'on a" (private joke number one) et
dans la continuité des "grandes acquisitions symboles d'indépendance et
d'autonomie suprêmes" (private joke number two), la petite dernière en date
fraichement introduite à la Reine-Mère:




Eh ben oui. Rouge.

A moi les soirées abri-bus avec les djeun's du quartier.
Yeehaa.
Repost 0
15 septembre 2009 2 15 /09 /septembre /2009 00:32

Oh comme c'est spirituel.

Repost 0
13 septembre 2009 7 13 /09 /septembre /2009 00:09

Il y a des matins comme ça, où le réveil est nettement plus dur que d'autres.
Des matins où dès la sonnerie du réveil, tu sens que tu es est mal barré pour le reste de
la journée parce que tu es vraiment, mais alors vraiment,  fatiguéééééééééé...

Des matins, donc, où tes choix vestimentaires sont empreints d'un goût très relatif ; en tous
cas, moi,  la fatigue, ça me donne froid.

C'est donc là que je développe intuitivement "la technique de l'oignon", qui consiste à porter
 en une seule fois l'intégralité de ma garde robe, dans une harmonie des tissus et des couleurs
sans égal, il va sans dire. 
Opération qui nécessite d'ailleurs un certain effort de reflexion préalable, parce que ça n'est
pas toujours évident de tout mettre, il y a un ordre à respecter, ben oui, quand même.

A noter aussi qu'à défaut de qualité esthétique, cette méthode présente tout de même un
atout pratique majeur: à être engoncé de la sorte dans ses vêtements, on est naturellement
maintenu debout  sans effort - en fait je peux presque plus bouger, même.

Mais du coup, à force de l'utiliser, ma technique est devenue un peu repérable, surtout quand
dehors, il fait 25° .




Mais le pire du pire dans cette situation, celle où tu ressembles à rien grimé en bonhomme Michelin,
celle où tu as très tactiquement remplacé  l'étape matinale "maquillage" par celle de "comatage devant
les dessins animés", le pire, donc, c'est qu'inévitablement, dans ces journées précisément, tu croises
LA personne qu'il ne faut pas, celle que tu aurais voulu voir un jour où tu respires le "ah ben j'ai fait
quoi pendant tout ce temps? Ben plein de choses de bien, je vais bien, je suis bien, tout va bien
".
Et ben non, ça ne rate jamais.
Rhâââââââââ....

Alors pour résumer, tu l'auras compris sans mal l'Ami: des journées de m**de comme ça, c'est pas permis.

Et en plus de tout,  je peux même pas pleurer, ça risquerait de mouiller mes écharpes, et ce serait pas confort.
Repost 0
11 septembre 2009 5 11 /09 /septembre /2009 22:25





Et pourtant, ce monsieur est quelqu'un de très respectable, et il occupe un poste
important qui plus est.
Si, si.





Repost 0
5 septembre 2009 6 05 /09 /septembre /2009 22:54


Voilà, c'est officiel, nous sommes prêts à attaquer la faste et mouvementée période de Noël:
le stock est plein, à craquer.

Et franchement, c'est rien de le dire.



Bon, alors vous êtes bien sûr, c'est cet album-là que vous voulez voir?
Alors attendez deux secondes, je vais chercher le pied de biche et je vous le
dégage du rayon













Je n'ai qu'un mot à dire: pfiouuu.
Repost 0
28 août 2009 5 28 /08 /août /2009 02:01
Formée sur le tas, et avec panache siouplait.

10h30. Mon Chef-oui-chef n'a pas fait l'ouverture avec nous ce matin:

























Repost 0
11 août 2009 2 11 /08 /août /2009 23:29

Décidément avec ma soeur, on ne se comprendra jamais.

Repost 0
3 août 2009 1 03 /08 /août /2009 17:06


Repost 0
1 août 2009 6 01 /08 /août /2009 12:06
Les patrons étant en vacances, nous sommes seuls maîtres à bord pour le choix de la musique à la librairie.
C'est top.






Repost 0
25 juillet 2009 6 25 /07 /juillet /2009 22:34











































Repost 0

Bienvenue!

Attention: toute ressemblance avec des personnes ou des situations existantes serait parfaitement fortuite étant donné que je ne me coiffe jamais comme ça.

Rechercher

Bannière gauche 3

Et puis...

ErnestineChroniqueU2

Et aussi

Bannière camping4     

Jour 1  "L'arrivée au Lieu-Dit"   
Jour 2  "La Peur" & "La Déconvenue"
Jour 3  "Longueurs"   
Jour 4  "Le retour des enfants prodigues" 
Jour 5  "L'acharnement du sort"      
Jour 6  "L'apothéose" Parties 1&2
Jour 7 "La dernière"